MESURES AERAULIQUES ET ACOUSTIQUES

Mesures aérauliques

La mesure du débit consiste en fait en une mesure de la vitesse de l'air que l'on multiplie ensuite par la section de passage. Nous disposons de 3 moyens de mesure de cette vitesse :

  • Le tube de pitot

C’est le moyen le plus précis pour les mesures en gaines : il permet de prendre en compte pression, température et masse volumique mais nécessite une configuration de réseau avec une longueur droite suffisamment longue et le perçage de la gaine.

  • L’anémomètre à fil chaud

Utilisable en gaine ou en extrémité. C’est un appareil fragile et peu précis, néanmoins fort utile lorsque la mesure au tube de pitot se révèle impossible.

  • L’anémomètre à moulinet

Utilisable en extrémité. Idéal pour les mesures de bouches. Il est relativement fiable et se révèle précis s’il est utilisé dans les règles de l’art.

La mesure de vitesse est généralement complétée par une mesure de pression réalisée :

  • Au manomètre électronique
  • Au manomètre incliné
  • A la colonne d’eau ou tube en U

En complément, la mesure de la puissance absorbée permet un report du point débit/pression/puissance sur la courbe d’un ventilateur.

Mesures acoustiques


Le bruit se mesure en décibel (dB) qui représente l’intensité du bruit à un moment donné. La fréquence du bruit (exprimée en Hertz) peut également être mesurée.

Nous limitons volontairement nos prestations aux 2 domaines suivants :

  • Mesures et analyses acoustiques spectrales d’équipements ou d’installations du donneur d’ordre dans un but de résolution de problèmes, d’améliorations ou de dysfonctionnements (à l’exclusion de toutes mesures contractuelles). Ces mesures peuvent éventuellement être complétées par l'analyse vibratoire de ces mêmes équipements.

  • Mesures cartographiques de sites industriels et dosimétrie individuelle dans le cadre de l’évaluation de l’exposition des travailleurs au poste de travail.*

* en complément : mesure d’exposition des travailleurs aux vibrations (corps entier)

Assistance lors de la mise en service.


La maîtrise des processus de fabrication chez les constructeurs devrait rendre inutile la présence d’un spécialiste lors du démarrage d’une pompe, d’un réducteur ou d’un ventilateur, cependant :

  • Toutes les machines n’ont pas fait l’objet d’un test de fonctionnement en usine.

  • Certaines machines, (les plus grosses ou les plus gourmandes en énergie par exemple pour les ventilateurs), ont été essayées dans une configuration qui n’a rien à voir avec leurs conditions d’utilisation :
    • Essai à froid
    • Aspiration obturée (c'est-à-dire à puissance minimale)
    • Machine non raccordée

  • Toutes les machines ont été transportées, la plupart ont été stockées un certain temps.

  • L’utilisation avec un variateur de vitesse n’a pas forcément été prise en compte et un défaut ou un mauvais paramétrage de ce dernier par son installateur n’est pas rare.

  • Il peut être intéressant de relever les caractéristiques d’une machine neuve afin de surveiller leur évolution, occasion d’envisager la mise en œuvre d’une maintenance prédictive.

  • En cas de dysfonctionnement, la réalisation d’un audit par un spécialiste indépendant peut s’avérer très utile.


Votre Partenaire en Maintenance Prédictive, Equilibrages sur sites,
Mesures et Expertise en ventilation industrielle


Ils nous font confiance: flaktwood et eole assistance  Cabot et Eole Assistance   veolia propreté     avim     Fevi International     Veolia eau     Suez environnement, SITA     ventmeca

équipements conformes aux normes ATEX                                           EOLE ASSISTANCE -TEL: 06 16 79 66 19 - briens.dominique@eole-assistance.fr - Mentions Légales